Roxane Martel

Chevalier Jedi
roxane plein pied

Slogan ou citation : Quand on voyage vers un objectif, il est très important de prêter attention au chemin. C’est toujours le chemin qui nous enseigne la meilleure façon d’y parvenir, et il nous enrichit à mesure que nous le parcourons.

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été curieuse, j’aimais, et j’aime toujours, apprendre et résoudre des problèmes complexes. C’est probablement ce qui m’a mené à l’ingénierie d’ailleurs!  

J’ai été amenée à vivre avec ma famille dans 3 milieux totalement différents soient : Québec (la ville calme), l’Abitibi (au bord d’un lac dans le fin fond des bois) et Montréal (la ville qui ne dort jamais, version québécoise). Déjà, mon ouverture d’esprit et mon adaptabilité transparaissaient, mais c’est réellement lorsque j’ai pris une session sabbatique pour aller faire le tour de l’Asie que j’aie découvert à quel point découvrir milles et une manières de faire ces même gestes de tous les jours (se nourrir, se laver, se loger, etc.) me nourrissait. Le voyage a réellement été une découverte pour moi et me permet de satisfaire mon insatiable besoin de connaissances.

De retour de ce voyage flottant encore sur mon nuage et bercée par l’idée d’intégrer les meilleures pratiques de vie dans ma routine quotidienne, je m’engageai dans ma dernière session afin de compléter mon BAC.

C’est ainsi qu’après 4 mois, je fis mon entrée officielle sur le marché du travail pleine d’énergie et d’ambition, la tête fourmillant de mille idées, dans un travail qui me passionnait (ceux qui me connaissent savent à quel point je suis une personne passionnelle!): celui de chargée de projet en construction. Je serais payée pour réaménager et rénover des locaux d’un parc immobilier montréalais, quoi de mieux pour une ingénieure en construction doublée d’une technicienne en architecture?

Grosse déception. Ma bulle est littéralement « pétée ». Je retourne dans le temps, obligée d’utiliser des méthodes de travail passées date. L’adage « j’ai toujours fonctionné de cette manière, pourquoi est-ce que je changerais » était maître dans mon environnement de travail. J’ai rapidement été prise dans de vieux paradigmes, complètement contraires à ma vision des choses. Rapidement, je me suis rendu compte que je n’avais pas envie de vivre dans le passé, j’avais envie de méthodes actuelles, j’avais envie de changer les choses!

C’est ainsi que je me suis mise à lire les billets de blogue de Catherine, que je connaissais d’un emploi étudiant. Ces billets me donnaient espoir qu’ailleurs, dans certaines entreprises pas si loin, il était possible de vivre en 2017!

La chance m’a souri parce que, quelque temps plus tard, un poste s’est ouvert chez COBOOM et une très bonne amie m’a « taggué » sur l’annonce. Ma curiosité a aussitôt été piquée et c’est ainsi que je me suis retrouvée devant les conseillères de COBOOM, en entrevue, en pleines vacances de Noël sans aucune attente, mais pleine d’espoir et de curiosité envers cette « entreprise responsabilisée ».

Vous devez bien vous douter que cette entrevue s’est bien déroulée et que, de mon côté, j’ai décidé d’enrichir mon bagage de construction et de plonger à deux pieds dans le management. Aujourd’hui, je sais que je suis à la bonne place. Je fais, tous les jours, ce que j’aime le plus faire : apprendre, trouver des solutions avec des humains tout aussi ambitieux et passionnés que moi, donner au suivant et mettre au profit des PME québécoises des méthodes actuelles et éprouvées.

error: Contenu protégé !!