Nous remarquons actuellement une tendance dans les entreprises de questionner leur structure organisationnelle pour faire face à de nombreux problèmes :

  • Responsabilisation des employés
  • Rôles et responsabilités
  • Flexibilité à répondre aux demandes clients
  • Éliminer le travail en silos
  • Etc.

Plusieurs structures sont possibles et chacune comporte leurs avantages et désavantages. Toutefois, avant de te lancer dans la refonte de ton organigramme, prends un pas de recul.

Pour réfléchir ta structure, il existe plusieurs modèles comme le 7S de McKinsey ou le modèle STAR.

Le modèle STAR présente 5 axes sur lesquels tu dois travailler pour redessiner ta structure organisationnelle.

Organigramme stratégique, structure organisationnelle

Axe 1 – Stratégie

Commence par réviser la stratégie de ton entreprise :

  • Quelle est ta mission?
  • Quels sont tes valeurs ?
  • Quelle est ta vision?
  • Quels sont tes objectifs 5 ans, 3 ans,1 an ?

 

Axe 2 – Structure

Réfléchis aux points suivants :

  • Spécialisation : le nombre de spécialité nécessaire pour effectuer le travail.
  • Forme : le nombre d’employés par département et par gestionnaire.
  • Distribution du pouvoir : Les liens hiérarchiques verticaux et horizontaux.
  • Départements : Le nombre de départements et leur niveau hiérarchique.

 

Axe 3 – Processus

Définis les flux d’information et les processus de décision pour les processus verticaux (ex.: ventes, service à la clientèle, achats, ingénierie, …) et horizontaux (ex.: développement de produits, Sales & operations planning, …)

 

Axe 4 – Système de récompenses

Révises ton système de récompenses en fonction de la stratégie de l’entreprise et tes objectifs.

Le système de récompenses a pour objectif d’aligner les objectifs individuels des employés à ceux de l’entreprise.

 

Axe 5 – Personnes

Améliores tes politiques de ressources humaines (recrutement, sélection, formation, développement des employés et mobilisation) afin qu’elles soient alignées sur ta nouvelle stratégie.

 

Exemple : Tu veux augmenter la flexibilité de l’entreprise. Pour ce faire, tu dois mettre à jour les plans de formation afin d’avoir des ressources clés multidisciplinaires.

 

Une fois que tu as attaqué les cinq axes du modèle STAR, tu peux maintenant t’inspirer des différentes structures organisationnelles qui existent. En voici quelques exemples :

 

La structure fonctionnelle

Avantages :

  • Parfaite pour la petite entreprise
  • Spécialisation du personnel
  • Productivité accrue
  • Contrôle élevé des spécialisations
  • Économies grâce au regroupement
    des spécialisations
  • Coordination facilitée au sein des spécialisations
  • Stratégie de bas prix,

 

Désavantages :

  • Prise de décision complexe
  • Peu flexible
  • Collaboration limitée des spécialisations
  • Faible responsabilisation des employés
  • Travail en silos

 

Structure par produits/services ou par segments de clientèles (Business units)

Avantages :

  • Coordination et alignement facilité au niveau des divisions
  • Spécialisation de la main d’oeuvre sur le produit/service vendu, ou le segment de client ciblé.
  • Autonomie des unités d’affaires

 

Désavantages :

  • Difficulté à coordonner les clients corporatifs entre nos produits/services
  • Certaine grosseur nécessaire pour avoir des ressources dédiées à un produit/service (ex : Marketing, R&D, …)
  • Travail en silos entre et dans les unités d’affaires
  • Prise de décision complexe
  • Peu flexible
  • Collaboration limitée
  • Faible responsabilisation des employés

 

Le meilleur exemple pour illustrer la structure par segments de clientèles est les banques :

Structure par zone géographique ou canaux de distribution :

Avantages :

  • Visibilité de la rentabilité de chacun des canaux
  • Visibilité des résultats du marketing
  • Spécialisation des employés

 

Désavantages :

  • Certaine grosseur nécessaire pour avoir des ressources dédiées à un produit/service (ex : Marketing, R&D, …)
  • Travail en silos entre les canaux de distribution, ou zones géographiques

 

Structure matricielle :

 

Les ressources sont distribuées entre deux types de sous-unité à la fois :

Avantages :

  • Spécialisation du personnel
  • Collaboration des spécialisations
  • Productivité accrue
  • Économies grâce au regroupement
    des spécialisations
  • Flexibilité selon les projets
  • Responsabilisation du personnel

 

Désavantages :

  • Contrôle dispersé et flou
  • Coordination complexe   
  • Conflits d’intérêt entre les deux types de sous-unité
  • Habiletés relationnelles requises

 

Structure par projet (matricielle) :

Temporairement, des ressources et des responsabilités sont distribuées entre des projets :

Avantages :

  • Spécialisation du personnel
  • Collaboration des spécialisations
  • Productivité accrue
  • Économies grâce au regroupement
    des spécialisations
  • Flexibilité selon les projets
  • Responsabilisation du personnel

 

Désavantages :

  • Contrôle dispersé et flou
  • Coordination complexe   
  • Conflits d’intérêt entre les deux types de sous-unité
  • Habiletés relationnelles requises

 

Structure Hybride :

Avantages :

  • Spécialisation du personnel
  • Productivité accrue
  • Contrôle au sein des sous-unités
  • Coordination au sein des sous-unités
  • Personnalisation selon les besoins clients

 

Désavantages :

  • Conflit d’intérêt entre les deux types de sous-unités
  • Coûts administratifs élevés
  • Prise de décision complexe
  • Flexibilité limitée

 

Structure en réseau

Organigramme structure en réseau - stratégique

Avantages :

  • Flexibilité selon les besoins clients
  • Personnalisation selon les besoins clients
  • Innovation facilitée et valorisée
  • Collaboration des filiales

 

Désavantages :

  • Coût de la duplication des opérations
  • Contrôle complexe
  • Coordination complexe

 

Structure en Holacracy

Avantages :

  • Agilité de l’entreprise
  • Responsabilisation du personnel
  • Favorise la mobilisation des employés et la cohésion
  • Favorise le partage des connaissances
  • Innovation facilitée et valorisée

 

Désavantages :

  • Complexité et rigidité des règles et du fonctionnement
  • Interprétation difficile des règles
  • Coordination complexe   
  • Lourdeur au niveau de la mise en place             

 

L’entreprise libérée

Avantages :

  • Agilité de l’entreprise
  • Responsabilisation du personnel
  • Élimination des contrôles superflus
  • Innovation facilitée et valorisée

 

Désavantages :

  • Rupture avec le modèle classique
  • Potentiellement une multiplication des jeux politiques
  • Potentiellement de la difficulté d’obtenir de l’information (par un manque d’encadrement)
  • Partage plus difficile des connaissances sans un système structuré

Cet article a été rédigé par notre conseillère Carol-Ann Dugal