Tu as décidé d’implanter un progiciel de gestion intégré (ERP) pour régler certains problèmes au sein de ton entreprise.

Plusieurs logiciels te sont présentés, mais rien ne correspond exactement à ce que tu cherches. Tu les trouves tous trop rigides dans leurs fonctionnalités. Alors, pourquoi ne pas développer ton propre ERP? Tu te dis que ça te permettrait d’intégrer tous les éléments dont tu as besoin à ton outil de gestion. Ça te semble une excellente idée!

Tu penses que ta vie sera facilitée, mais tu te trompes…

Plusieurs éléments rendent cette option beaucoup moins attrayante :

 

1- Le langage du programmeur

Le langage utilisé par ton programmeur influence directement ton niveau d’autonomie. Si ton programmeur s’exprime dans un langage que tu ne comprends pas, qui est moins répandu ou qui est obsolète, nous te souhaitons bonne chance, car tu es complètement dépendant de lui. Tu ne pourras rien faire par toi-même et il sera difficile de faire appel à d’autres programmeurs. Bref, ça implique beaucoup de problèmes à long terme.

 

2- Les coûts reliés à la programmation

Étant de nature prudente, tu t’assures que ton programmeur utilise un langage répandu. C’est super, mais ce n’est pas tout. À chaque problème ou petit bogue, tu devras faire appel aux services de ton programmeur et les frais seront rapidement très élevés.

À la programmation s’ajoute les coûts associés à la documentation des codes. Si jamais ton programmeur décide de partir, quelqu’un doit être en mesure de prendre la relève et de comprendre ce qui a été fait.

Il faut savoir que les bogues sont plus fréquents lorsqu’on utilise un ERP maison. Les fournisseurs des logiciels les plus utilisés embauchent des équipes entières de professionnels pour éliminer les bogues et améliorer la solution de manière continue. Ils sont corrigés à chaque nouvelle version du logiciel.

 

3- L’absence d’une communauté

Lorsque tu utilises un ERP maison, il n’existe évidemment aucune communauté de soutien. Ton problème ne pourra pas être résolu aussi facilement que si tu utilisais un logiciel libre comme Odoo dont la communauté est constituée de plus de 20 000 programmeurs.

La seule personne qui peut te venir en aide est ton programmeur. Tu dois malheureusement attendre qu’il te réponde… Ça peut être très long.

Si ton ERP bogue pendant les vacances de Noël, c’est tant pis pour toi.

Si ton programmeur ne peut pas régler le problème avant une semaine, voire deux, c’est ton problème.

Tu dépends de ses disponibilités, ce qui va nécessairement affecter la productivité et la performance de tes opérations.

 

4- Tes données ne sont pas en sécurité

Encore peu de gens utilisent les systèmes infonuagiques (cloud). La plupart des entreprises optent pour le stockage interne de leurs données. Or, cette option comporte des risques importants.

S’il y a un feu dans l’immeuble, ton matériel va-t-il être endommagé ? Si on pirate ton système interne, ne risques-tu pas de tout perdre ?

Malheureusement, les entreprises ne sont pas à l’abri des cyberattaques. Pour connaître des solutions pour contrer les cyberattaques, réfère-toi à notre billet sur le sujet : vos données ne sont pas en sécurité !

Si la firme qui héberge ton serveur fait faillite, il y a de fortes chances que tes données soient perdues ou qu’il soit très difficile de les récupérer.

Plusieurs sceptiques croient que le cloud n’est pas sécuritaire. En d’autres termes, ils pensent que leur serveur interne est plus sécuritaire que ceux d’entreprises comme Google ou Amazon. Dans les faits, il est virtuellement impossible pour un pirate de voler des données hébergées dans les centres de données de ces entreprises.
Au lieu d’implanter un logiciel ERP maison sur un serveur traditionnel, opte pour une solution utilisée par des milliers de PME et privilégie les solutions qui peuvent être hébergées sur le cloud. Surtout, ne te laisse pas charmer par l’idée d’un ERP maison.

Add Comment

error: Contenu protégé !!